L’UNSA vous représente dans les réunions AGEA

L’activité de la branche du personnel des agences générales a été principalement axée sur l’emploi et la formation.

La délégation patronale restant comme beaucoup en attente du résultat des élections présidentielles et des programmes qui seraient visés.

Ainsi, vous avez pu prendre connaissance des comptes rendus émis sur notre site.

L’étude menée par la branche et le cabinet CO &Sens pour « préparer les talents de demain » ou faciliter l’accès aux métiers de la branche et sécuriser les parcours professionnels des salariés des agences générales d’assurance a été l’objet en séance du 20 juin d’une restitution.

Ainsi le groupe de travail a mis en place une cartographie des compétences par domaines/activités/compétences : exemple: développement commercial /Concevoir et déployer des actions commerciales/Créer des plans d’actions commerciales.

L’ensemble des activités et compétences a ainsi été défini et nous vous transférons une synthèse.

Cette cartographie vous permettra de définir la fonction tenue dans une agence lors des entretiens de fixation d’objectifs et ainsi mettre en avant les compétences déployées.

2ème zoom : il identifie le besoin de recrutement d’alternants : 600 contrats de professionnalisation sur la branche – pour les apprentis le comptage est compliqué.

Pour l’IFPASS 2/3 de l’alternance est en contrat d’apprentissage et 1/3 en contrat de professionnalisation.

Le recrutement d’alternant est fait au niveau du BTS majoritairement, puis en licence et en Master.

Beaucoup d’alternants en BTS poursuivent jusqu’en licence.

La majorité des alternants en agence se voit proposer un contrat CDI par l’agence – L’alternant embauché reste en moyenne 3 à 5 ans dans l’agence avant d’effectuer une mobilité.

3ème point de l’étude : la formation continue : évolution et fidélisation du salarié des agences générales.

10729 formations sur le plan de formation de la branche dont 67% avec Cap Compétence.

50 CPF activés – 288 autres formations (POE, période de professionnalisation, formations tuteurs, contrat de sécurisation professionnelle).

Beaucoup de formations sur la finance, banque et assurance puis sur le commercial, viennent après les formations bureautiques et informatiques ainsi que la linguistique.

Les principaux leviers de fidélisation selon un panel : la rémunération et la relation client pour les agents interviewés alors que pour les salariés : la relation client, l’autonomie et la responsabilité dans le poste.

Aujourd’hui l’offre de certification permet de répondre à minima aux métiers de l’agence via des diplômes, titres ou certifications.

Une réflexion est lancée pour générer à partir de modules de formation de cap compétences des certifications de branche afin d’avoir un parcours de professionnalisation pour les nouveaux entrants et une validation d’acquis pour les salariés en poste : exemple certification niveau expert technique.

En septembre une communication à destination des agents et des salariés d’agence sera émise pour synthétiser ses travaux : nous tenions en avant-première à vous en faire quelques retours et restons à disposition pour de plus amples précisions.

Vous pouvez, nous vous le rappelons, retrouver les financements et dispositifs de la formation professionnelle sur le site OPCABAIA.

L’UNSA est très impliquée sur le sujet de la formation professionnelle, levier essentiel pour maintenir l’employabilité des salariés dans ce contexte de profonde mutation technologique et réglementaire : nos métiers se transforment sur des cycles courts, nous nous devons d’anticiper les besoins de formation et d’en faciliter l’accès aux salariés.

Une question, n’hésitez pas à nous contacter.

En CPNE de ce jour, nous avons évoqué la formation professionnelle à travers un bilan CAP Compétence : 4296 formations réalisées – soit 8,33% de plus qu’en 2016 sur la même période.

+2,84 % de formation dans les agences de moins 11 salariés. L’UNSA attire l’attention que dans les agences d’un ou deux salariés les formations sont peu suivies. C’est extrêmement dommageable pour l’avenir de ces agences. Il faut absolument que leurs collaborateurs soient formés pour répondre aux exigences réglementaires, techniques et relation client.

Les périodes plus ciblées sont toujours mars, juin et septembre – 62% en présentiel – 51% des formations sont sur le thème du technique et 35% sur le domaine commercial.

Le top 5 des formations présentielles :

• règlement des sinistres DDE et les conventions,

• favoriser le rebond commercial et la vente additionnelle,

• organisation du temps de travail,

• conduire efficacement ses entretiens de vente,

• comment faire d’un sinistre une opportunité commerciale.

Deux certifications de branches sont en cours d’élaboration :

• techniques commerciales,

• approche des risques professionnels et entreprises.

Elles reposeront sur un auto-positionnement agrémenté de modules de formation pour les compétences non acquises.

Dés inscription à l’inventaire, nous vous livrerons tout le processus de mise en œuvre.

Nous le voyons bien, la formation des collaborateurs d’agences est incontournable pour l’avenir des agences. C’est pourquoi, la profession est à la recherche de financement complémentaire afin de maintenir un niveau de moyens élevés : la CPNE a rencontré la Délégation Générale à l’Emploi et Formation Professionnelle ainsi que le Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnel pour rechercher des fonds européens et territoriaux.

La branche est active sur ce point emploi et formation et vos élus UNSA restent bien entendu à votre écoute.

Dès le 22 septembre, vos représentants UNSA feront leur rentrée en commission paritaire.

Le 2ème semestre devra être plus actif compte tenu des différentes réformes à venir- nous sommes preneurs de vos remontées terrain et vous invitons toujours à venir nous rejoindre à la table des commissions et négociations.

En attendant excellentes vacances à tous – prenez soin de vous et de vos proches pendant la trêve estivale.

Vos élus : Marie-Laure Marchand et François Blanchecotte