N°4 – Au premier mai, fleurit le bon muguet

0 Comments

Chaque année, l’UNSA lance un appel à un rassemblement afin d’organiser traditionnellement le défilé à l’occasion du 1er mai, et nous vous demandons à chaque fois de participer nombreux aux cortèges. Mais cette année le 1er mai sera confiné et c’est dans ce contexte particulier que nous avons décidé de vous envoyer de façon digitale le fameux porte-bonheur 🙂

 

Pourquoi offre-t-on du muguet au 1er mai ?

En 1560, le roi Charles IX visita la Drôme où on lui offrit un brin de muguet.  L’année suivante il en offrit aux dames de la Cour en guise de porte-bonheur.

Pourquoi commémorons-nous la fête du travail le 1er mai ?

Le point de départ est le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains, alors en plein développement. Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. La date du 1er mai n’est pas choisie au hasard : il s’agit du “moving day”, le jour où traditionnellement, les entreprises américaines réalisent les calculs de leur année comptable.

Comment le 1er mai est-il devenu un jour férié ?

Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la loi instaurant la journée de huit heures. Exceptionnellement, pour célébrer cette avancée, la Haute Assemblée déclare le 1er mai 1919 journée chômée. Dans les années qui suivirent, le 1er mai s’est peu à peu imposé comme un rendez-vous ouvrier, un jour de cortèges.

Disons leur MERCI !

À l’occasion du 1er Mai, confinement et respect des « gestes barrières » obligent, l’UNSA, la CFTC, la CFDT et la FAGE ne réuniront pas leurs adhérents comme elles en ont l’habitude. Mais parce que les travailleurs doivent être fêtés, cette année plus que jamais, nos 4 organisations réaffirment solennellement leur engagement à cette occasion :  

Ensemble, nous porterons demain avec encore plus de déterminations nos revendications pour l’emploi, la justice sociale et pour un modèle de développement respectueux de l’environnement et des femmes et des hommes au travail.

C’est ensemble que nous leurs disons MERCI et que nous nous engageons à poursuivre notre action syndicale pour faire en sorte que leur travail soit, à l’avenir, mieux et durablement reconnu !  

Categories:
X